Heureux qui communique.

heureux qui communique : succès

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.

C’est par le célèbre premier vers du non moins célèbre poème de Joachim du Bellay (1522-1560) pour son recueil Les Regrets que commence cette nouvelle année 2019 et ce nouveau blog. Mais ici point de regret, le voyage est plus intéressant que la nostalgie et le chemin à parcourir tellement plus passionnant. Aux cent voyages de Brassens, je retiens la formule d’espérance « Qu’elle est belle la liberté, la liberté ». Si la richesse du voyage a du sens, c’est dans ce que l’on en fait, plus libre par la maîtrise.

 

Pourquoi ce nouveau blog ?

Déjà deux anciens blogs.

Le premier https://pascalkryl.blogspot.com/ datent de 2007, la même année où j’ouvrais un compte Facebook alors presque inconnu. Le choix s’est porté sur la plateforme de Google Blogger : pratique, simple et gratuit. Entretenu de manière très irrégulière les premières années, et sans objectifs, je l’ai refondu plusieurs fois, jusqu’à cette dernière version actuelle. Il est dédié à des créations publicitaires (conception de visuels de campagne) et s’est ouvert à divers points de vue d’actualité, de voyage… Bref avec une tonalité plus « blog perso » même si la pub y garde une très place majeure.
Le second, https://pk-graphicdesign.blogspot.com/ sur la même plateforme, a été ouvert en 2009. Originellement pour mettre en ligne certaines réalisations de l’agence JWT Madagascar dont j’étais le PDG. Après mon départ de l’agence, celle-ci a fermé et ce blog, dont j’avais l’administration, était voué à un funeste destin. Je l’ai donc repris à mon compte. Pour ne pas faire doublon, il présente des créations graphiques : éditions, PLV, affiches, dépliants… Ces archives cédées aux futurs archéologues du web.
Ces deux blogs sur les serveurs Google, continueront de vivre pour présenter des travaux. Ces archives cédées aux futurs archéologues du web.

 

Cinq raisons valables pour ce nouveau blog.

  1. Parce que l’on peut difficilement faire valoir des compétences digitales sans pouvoir l’illustrer soi-même. Un blog sur une plateforme, c’est une chance. Un vrai site en ligne, c’est plus pro et fait preuve d’une maîtrise plus crédible.
  2. Parce qu’après plus de 25 ans au service des métiers de la communication et entièrement construit sur le terrain, je me suis inscrits dans une démarche de « validation des acquis » active. Active parce qu’il ne s’agit pas d’une démarche VAE classique, plus appuyée par de longs dossiers, mais bien d’un suivi d’un parcours complet de niveau Bachelor, intitulé « responsable marketing opérationnel et communication » chez OpenClassrooms avec pour objectif de certifier mon niveau de compétence. Dans le cadre de ce parcours, très orienté digital, au quatrième « projet » (équivalent d’un partiel), je devais faire un site web. Joindre l’utile à l’efficace.
  3. Parce qu’envie de d’écrire, de partager et d’échanger sur la com’ et ces métiers. Des idées, des techniques, des outils, des points de vue… Bref parler com’, échanger, discuter avec cet axe très « pratique » issu de mon expérience.
  4. Parce qu’après de nombreuses années loin de la métropole, et l’âge aidant, je projette un retour vers mes vertes prairies, en France. Toujours en droite lignée de « joindre l’utile à l’efficace », ce blog s’inscrit dans cette démarche en vue de préparer mon retour. Me faire connaître comme un acteur de la com’ et susciter de l’intérêt. Job à la clef.
  5. Parce qu’on n’a pas toujours besoin d’une bonne raison pour en avoir envie. Et c’est peut-être la meilleure. Après tout, pour se faire plaisir, doit-on toujours se justifier.

 

Heureux qui communique ?

Et oui, cohérence. L’utile à l’efficace. Avec ce blog, je communique. Mais derrière la communication, il y a une espérance. Le communicant déploie et mange des stratégies, des outils pour conduire au succès. Remplir un objectif, c’est, après le challenge, le bonheur. Faire le voyage et arrivé au bout de celui-ci. Être plus grand après qu’avant. Meilleur, heureux.
La com ’, c’est la parole, la portée, la parole et qu’elle soit écoutée. Mais l’objectif ne se réduit pas à l’écoute. L’objectif est le résultat attendu. Pour la pub, c’est vendre, faire acheter, par exemple, développer le chiffre d’affaires d’une entreprise et assurer sa pérennité. La pub, c’est du commerce.
Communiquer une idée, ce n’est pas uniquement faire en sorte qu’une audience soit informée de l’existence de celle-ci et y adhère, c’est être élu et faire des lois nouvelles, changer un destin.

 

N’épuisons pas le sujet. Ce blog est là justement pour pouvoir échanger sur celui-ci. La com’, peut être au cœur de l’idée de civilisation, est inépuisable.
N’hésitez pas à commenter les articles, je ferai de mon mieux pour répondre. Votre point de vue enrichira le propos et fera connaître aux lecteurs d’autres facettes, une vision différente, des champs du possible plus étendu.
Dans le même ordre, ces pages sont ouvertes à la publication d’articles pour des communicants voulant partager leur expertise.

 

Merci pour ces moments que nous passerons ensemble sur ce blog.
Amitiés
Pascal Kryl

Photo de couverture pour illustration : fotolia.

Proposez, complétez, discutez : Laissez un commentaire. Après validation, je me ferai un plaisir d’échanger avec vous.

Mes services vous intéressent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *