Notre-Dame de Paris, mobilisons-nous

Notre-Dame Paris faire un don

Un geste, un texte, pour agir, pour aider, bien modestement et sans opportunisme. Parce que communiquer, c’est mettre en commun, nous devons nous rassembler et choisir l’action, ensemble, pour contribuer, chacun à sa mesure, pour l’avenir de cette œuvre d’art du patrimoine mondial qui a su jusqu’ici défier le temps et ses pièges : Notre-Dame de Paris.

Ci-dessous le texte écrit dans la sidération, regardant comme beaucoup à la télévision, notre joyau gothique flamboyant, flamber.

En bas de l’article, les liens vers les principales collectes, cagnottes ou fondation pour les dons.

Je le partage espérant qu’il contribue humblement à mobiliser en faveur de notre belle cathédrale parisienne, en dehors de toute considération religieuse, juste pour l’élan, l’émotion et le plaisir de participer, comme nos ancêtres bâtisseurs ont participé à l’édifice du chef d’œuvre de l’île de la Cité.

Le texte : Notre-Dame, nuit du 15 au 16 avril 2019.

Quasimodo, que t’avons-nous fait pour que tu brûles ta maison ? Notre maison. Notre Dame. Notre cœur brûle. Amer destin. Sonne les cloches que nous nous plaignons de ce doux vacarme !
N’as-tu pas assez veillé sur Esmeralda pour qu’elle s’épuise dans les flammes, les larmes ne pouvant rien faire pour éteindre le fleuve du cruel brasier ?
Les apôtres gardiens de la flèche ont quitté le navire pensant aider à mieux nourrir l’avenir. Mais, quand reviendront-ils dans l’oubli de leur présence si noble ?
Gargouille, je vous savoir ton nom avant de n’être que mémoire de notre disgrâce.
Paris ! Dis-nous qu’il reste une trace autre qu’un bruit de pierres déchirées par cette peste noire.
Un ciel de plomb dans le cœur, tu nous quittes, Notre-Dame, déjà sans coiffe, dont on espère que ce ne soit qu’un voile semé par le vent qui reprendra sa place. Cette rougeur dans la nuit comme une honte pudique, toi qui raisonnes si bien dans la lumière.
Et cet échafaud-âge salvateur qui seul résiste, comme un médecin abandonné par son patient.
La cathédrale, comme une mère ou un père que l’on pense immortelle, sombre devant nos yeux dont la chaude émotion ne comprend pas qu’une pyramide pharaonique peut disparaître, qu’un matin le soleil ne puisse se lever.
L’éternité nous fait grâce de son mépris.

Notre-Dame se courbe, telle une parabole du drame planétaire qui nous attend, que nous forgeons sans vouloir le regarder. Pour y répondre, nous plongeons dans notre honte.
Notre-Dame, migrant sur la route pour ne laisser que de sombres murs parce que tout ce qui nous unis un jour peut nous diviser demain. Les heures passent et rien ne semble pouvoir arrêter ce volcan ardent qui ronge le passif édifice. Pas un gémissement, si l’on exclut les braises-lucioles qui scintillent par grappes autour des plaies. L’enfer fait don de sa foi pour s’enivrer de nos regrets peinés.

Saint-Louis lave-nous les pieds que l’on marche sur ce cri de douleur. Victor Hugo rappelle-nous le temps aveugle et le sombre dessein des Hommes.

Que j’aime voir sur mon écran ces lampes frontales des pompiers circuler, en haut, entre les deux beffrois. Que d’espérance qui nous laisse présager que tout n’est pas vain, qu’il nous restera quelque chose de notre monument. Notre mot nu ment tant, il a de mal à se pavaner, face au sort qui déploie ses charmes auxquels nous pensions ne jamais céder.

Mille-trois-cent arbres ont pleuré les bras qui les ont portés. Ces bras de leur terre qui les ont emmenés sous le ciel parisien pour en souligner les traits. Ces chênes ont illuminé nos chaînes TV comme un dernier lien sans clic. Une forêt en feu nous dévore sans que l’on puisse y échapper. La résilience nous appelle. Nous ne laisserons pas ces démons nous détourner de notre chemin. Nous reconstruirons, ensemble, comme aux temps anciens la foi à fait de quelques milliers d’âmes, des super-héros de notre firmament.

Mobilisons-nous. Pour elle, pour nous.

Cagnottes pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris
crédit photo, image de fond, fotolia

Faire un don pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

Je le disais en introduction, face à une telle tragédie et sensible au patrimoine artistique de la France ainsi que de sa portée mondiale, nous devons agir ; aider, contribuer. Ce geste, ces gestes – ne soyez pas avare 😉 – sont chacun, tous, quelqu’en soit le niveau, importants. Ils nous élèvent, nous honorent et permettent à tous de laisser un peu de nous au chevet de ce magnifique monument.

Soyons bâtisseur ! Apportons notre pierre à l’édifice.

Après avoir donné, toute votre vie, vous ne regarderez plus de la même manière la sublime cathédrale Notre-Dame de Paris. Il y aura un peu de vous dedans, quelque part, dans ces pierres dont on est si fier.

C’est un don pour l’avenir, pour vos enfants, pour Paris notre capitale, pour la France et son patrimoine, pour la vie contre le destin.

Soyons, nous aussi, comme ces pompiers qui combattent contre la fatalité. Rendons-leur hommage en montrant que leur action décisive pour sauver notre joyau, n’était pas vaine, qu’elle a un sens. Que tout ne reste pas uniquement des mots, que les mains se lèvent pour cette occasion unique de montrer le meilleur qui est en nous.

De grands donateurs se succèdent pour montrer leur bon cœur. Les chiffres peuvent donner le tournis à certain. On entend déjà des 100 millions par ci, des 200 millions par là. Remercions-les. Ces gestes les honorent. Mais ne nous résignons pas : il faudra des milliards pour tout reconstruire. Chaque geste compte et 10 € pour certains, c’est un sacrifice tout aussi important que des dizaines pour d’autres.

Alors fonçons.

Ci-dessous quelques liens pour faire un don pour Notre-Dame.

Choisissez celui qui vous convient, celui qui vous semble le mieux adaptés pour vous, quelque soit vos convictions.

Peu importe le chemin, seule la finalité compte.

Fondation du Patrimoine.

Un organisme privé et indépendant, créée en juillet 1996, à but non-lucratif qui œuvre pour le patrimoine français.

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/sauvons-notre-dame-de-paris

La page de cette fondation spécialement dédiée aux dons pour Notre-Dame : https://don.fondation-patrimoine.org/SauvonsNotreDame/~mon-don

Le site officiel de la cathédrale Notre-Dame de Paris :

http://www.notredamedeparis.fr/

Cathédrale Notre-Dame de Paris, 6 Parvis Notre-Dame – Place Jean-Paul II, 75004 Paris

Fondation Notre Dame :

https://www.fondationnotredame.fr

Créée par le Cardinal Jean-Marie Lustiger.

Page de don de la fondation : https://don.fondationnotredame.fr/nous-aider

 

Le portail officiel du gouvernement français pour les donations :

https://www.gouvernement.fr/rebatirnotredame

Il renvoie vers les organismes officiels :

Centre des Monuments historique

https://don.rebatirnotredamedeparis.fr/b/mon-don?_cv=1

Fondation Notre-Dame

https://don.fondationnotredame.fr/fapp-notre-dame

 

Fondation de France

https://dons.fondationdefrance.org/reconstruisons-notre-dame/~mon-don?_cv=1

Fondation Patrimoine

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/sauvons-notre-dame-de-paris

 

Les cagnottes sur Leetchi.

Avertissement du 18 avril 2019. Suite aux polémiques concernant d’éventuelles arnaques organisées par des personnes peu scrupuleuses profitant de l’engouement pour Notre-Dame, je laisse ces liens à titre informatif et par souci de laisser chacun faire son choix selon ses critères personnels. Je rappelle toutefois que les initiatives proposées sur ces sites de « cagnottes » n’offrent aucune garantie et peuvent présenter des risques. Merci de préférer les organismes officiels proposés par le gouvernement.

Plusieurs cagnottes sur Leetchi. Faîtes-vous même votre choix.

Une semble se détacher des autres : « Financement des réparations de Notre Dame de Paris » https://www.leetchi.com//c/financement-des-reparations-de-notre-dame-de-paris

Une autre : « Reconstruisons Notre Dame de Paris » : https://www.leetchi.com//fr/c/rkdW2gQl

Ou encore : « Cagnotte pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris » https://www.leetchi.com//c/notre-dame-de-paris-53297626

 

 

N’hésitez-pas svp à partager, juste pour aider, pour contribuer, pour agir, pour mobiliser, comme toutes les actions anonymes ou non que vous trouverez. 

Il serait tellement beau que le monument soit, en partie au moins, ouvert pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, ou, plus raisonnablement, qu’il est retrouvé une grande part de sa beauté extérieure, comme témoignage de notre mobilisation collective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *